Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 août 2015 6 01 /08 /août /2015 09:29

RAS LE BOL DE LA PUB

Repost 0
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 13:24

  train w1

 

Bienvenue sur ce blog  

(Réalisé par un adhérent-amateur-bénévole:

Jackie BOURNETON) 

 

     INFOS :

 

 

 DIRECT-1

 

 

 

- Le site officiel de l'Association des élus pour défendre la ligne Paris-Nîmes  

ICI

 

 

- Grand rassemblement à Langogne le 14 mai 2010 pour sauver le Cévenol et la ligne Paris-Clermont-Ferrand-Nîmes

ICI

- Bulletin d'adhésion à l'association

ICI

 

- Communiqué de l'Association  

ICI

- Signez et faites signer la pétition

ICI

  

 

 

Sous chaque article, il vous est possible de mettre un commentaire qui sera modéré avant parution.

 

C'est parti ......

 

 

 

Repost 0
cevenol-ligne-paris-nimes.over-blog.com - dans Documents
commenter cet article
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 13:24

********

L’association des élus pour la défense du Cévenol et de la ligne Paris–Clermont-Ferrand–Nîmes a pour but le maintien et le bon fonctionnement de cette liaison ferroviaire.

Les fortes mobilisations enregistrées lors des rassemblements organisés les 28 octobre et 29 novembre 2008 respectivement à La Bastide-Saint-Laurent-les-Bains et à Langeac ont montré l’attachement des élus et des usagers notamment, à cette ligne de chemin de fer, importante pour le territoire et ses habitants.

Aussi, désireux de souligner l’intérêt porté par de nombreuses personnes à la ligne des Cévennes, de permettre à chacun de pouvoir lui apporter un soutien tangible et de renforcer la dimension collective de son action, les membres du conseil d’administration de l’association des élus pour la défense du Cévenol et de la ligne Paris-Nîmes ont décidé de lancer une campagne d’adhésion ouverte aux collectivités des territoires concernés ainsi qu’aux particuliers.

 

 

 

train 01

Repost 0
cevenol-ligne-paris-nimes.over-blog.com - dans Documents
commenter cet article
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 13:23

 Le bulletin d'adhésion 2013 

à adresser à :

Association des Élus pour la Défense du "Cévenol"
et de la ligne Paris - Nîmes
Mairie
Place Lafayette
43100 BRIOUDE

 

ADHESION

cliquez

 

 

 

LE SITE DE L'ASSOCIATION : ICI 

 

 

train01.gif

Bulletin d'adhésion : Association des élus pour la défense du Cévenol et de la ligne Paris-Nîmes
Repost 0
cevenol-ligne-paris-nimes.over-blog.com - dans Documents
commenter cet article
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 13:20
Le rail : l'avenir du transport
Repost 0
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 21:25

Sur le site de MON43

ICI

 

Train Cévenol: un Recours contre la SNCF et l'État

 

 

«DEPUIS nageoire 2012» , Explique Dans Un communiqué l'Association des élus pour la défense du Cévenol, présidée par le maire de Brioude Jean-Jacques Faucher, «Le Parcours historique du Cévenol une ETE REDUIT D'UN niveaux. D'un Clermont-Ferrand / Nîmes / Marseille, celui-ci Est devenu non Clermont-Ferrand / Nîmes ».

Un «excès de pouvoir» ?

L'association Rappelle qu'elle a Fait de «Nombreuses démarches verser s'opposer à this décision de l'État et de la SNCF, Qui marque Une vraie dégradation de la Qualité de Service offert Aux Voyageurs ». Maïs Elle a Décidé d'Aller plus loin: «La suppression de la desserte Nîmes / Marseille etant intervenue sans concertation des Préalable Collectivités Locales concernées, Comme l'Exige l'article L.2121-2 du Code des transports » , l'association Vient «d'engagement d'ONU Recours coulée excès de pouvoir».

Au Tribunal «Dans Les Prochains mois»

Celui-ci, «Qui pointe d'Autres illégalités et Demande l'annulation de This décision, une Été Enregistre le 13 septembre DERNIER au Tribunal administratif de Paris, juridiction authority en la Matière. Une audience, Avec-les partis concernées, S'y déroulera Dans Les Prochains mois ».

Le Problème de la Vitesse

Autre dossier chaud POUR L'association: «Le Relèvement de la Vitesse, Des 2014 Entre Monistrol-d'Allier et Langogne, Toutes les-conditions techniques et Réglementaires etant aujourd'hui Veuillez, d'apres Les Experts, Réunies. Un audit et Une Etude, Qui viennent d'être Commandes par l'association et ne faites pas les resultats seront connus fin novembre, serviront d'argumentaires Auprès de RFF et de la SNCF »

 

«DEPUIS nageoire 2012» , Explique Dans Un communiqué l'Association des élus pour la défense du Cévenol, présidée par le maire de Brioude Jean-Jacques Faucher, «Le Parcours historique du Cévenol une ETE REDUIT D'UN niveaux. D'un Clermont-Ferrand / Nîmes / Marseille, celui-ci Est devenu non Clermont-Ferrand / Nîmes ».

Un «excès de pouvoir» ?

L'association Rappelle qu'elle a Fait de «Nombreuses démarches verser s'opposer à this décision de l'État et de la SNCF, Qui marque Une vraie dégradation de la Qualité de Service offert Aux Voyageurs ». Maïs Elle a Décidé d'Aller plus loin: «La suppression de la desserte Nîmes / Marseille etant intervenue sans concertation des Préalable Collectivités Locales concernées, Comme l'Exige l'article L.2121-2 du Code des transports » , l'association Vient «d'engagement d'ONU Recours coulée excès de pouvoir».

Au Tribunal «Dans Les Prochains mois»

Celui-ci, «Qui pointe d'Autres illégalités et Demande l'annulation de This décision, une Été Enregistre le 13 septembre DERNIER au Tribunal administratif de Paris, juridiction authority en la Matière. Une audience, Avec-les partis concernées, S'y déroulera Dans Les Prochains mois ».

Le Problème de la Vitesse

Autre dossier chaud POUR L'association: «Le Relèvement de la Vitesse, Des 2014 Entre Monistrol-d'Allier et Langogne, Toutes les-conditions techniques et Réglementaires etant aujourd'hui Veuillez, d'apres Les Experts, Réunies. Un audit et Une Etude, Qui viennent d'être Commandes par l'association et ne faites pas les resultats seront connus fin novembre, serviront d'argumentaires Auprès de RFF et de la SNCF »

Repost 0
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 10:10

Journal LA MONTAGNE du Jeudi 17 Octobre 2013

 

 

L'association des élus engage un recours devant le tribunal
Repost 0
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 09:28

Article paru sur LE RENOUVEAU

du 5 au 11 septembre 2013

 

 

Le Cévenol sur de bons rails
Repost 0
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 07:25

LA MONTAGNE : c'est ICI

 

 

 

Le futur du Cévenol serait assuré par l’absence de solution alternative de transport entre l’Auvergne et le sud. - FEBVRET Pierre-Olivier

Pendant l’été, courriers et pétitions se sont multipliés pour préparer la rentrée du train Cévenol, qui relie l’Auvergne au Languedoc-Roussillon.

 

«Il n'existe pas de solution de transport alternative au Cévenol entre Clermont-Ferrand et Nîmes, et le gouvernement n'envisage en aucune manière, à quelque échéance que ce soit, sa suppression. »

Dans une lettre du 13 août 2013, le ministre délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, Frédéric Cuvillier, a tenu à rassurer le député Jean-Pierre Vigier, inquiet de voir le Cévenol perdre son statut de train d'équilibre du territoire (TET).

« Son coût de fonctionnement serait transféré aux régions, ce qui est inacceptable et inenvisageable financièrement », expliquait l'élu de la seconde circonscription dans un courrier du 22 juillet dernier.

 

Une remarque que le ministre prend en considération, mais qu'il complète en rappelant que « 13 millions d'euros sont affectés à la maintenance courante annuelle de la ligne ».

Cependant, si la pérennité de la ligne est cruciale, ce n'est pas le seul aspect du Cévenol qui préoccuper ses passagers. Le Collectif des usagers des transports du Haut-Allier a récolté, via sa pétition, plus de 400 signatures (sur papier et électroniques) en trois mois.

Sont « exigés » le respect des horaires, un système d'informations aux voyageurs par affichage en temps réel, la création d'un train navette interrégional quotidien desservant les gorges de l'Allier et un service minimum durant les travaux prévus à partir du 2 septembre. « Le mécontentement des usagers de la ligne des Cévennes est à son comble avec l'interruption du service pour deux mois minimum », estime Marc Gouttebroze, porte-parole du collectif.

Cérémonie officielle

Jean-Jacques Faucher, président de l'association des élus pour la défense du Cévenol, estime de son côté que « l'achèvement de l'ensemble des chantiers, nécessaires au rétablissement de la vitesse initiale de 75 km\h, doit intervenir en septembre [qui] pourrait faire l'objet d'une manifestation officielle en présence des autorités concernées ».

Stéphane Couturieux, membre de Défense promotion Cévenol, n'est pas de cet avis. « A défaut de la vitesse, que nous ne réclamons pas forcément en montagne, pourrions-nous garder, au moins, le confort ? » La question reste aujourd'hui sans réponse…

Nora Gutting

Le ministre des transports ne veut pas supprimer le Cévenol
Repost 0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 21:21

Sur ZOOMDICI 

ICI

 

Alors que la ligne des Cévennes est mise à mal depuis plusieurs années, Frédéric Cuvillier a affirmé : "le Gouvernement n'envisage en aucune manière, à quelque échéance que ce soit, sa suppression". Le collectif des usagers avait lancé une nouvelle missive mercredi.

Le collectif des usagers des transports du Haut-Allier a envoyé mercredi matin sa pétition pour la défense de la ligne des Cévennes comportant 400 signatures de voyageurs au président de la SNCF Guillaume Pépy ainsi qu'aux présidents des régions Auvergne (René Souchon) et Languedoc Roussillon (Christian Bourquin). Le collectif a soulevé trois points essentiels dans son courrier.

"Des retards quotidiens systématiques d'en moyenne 17 minutes"
Tout d'abord le temps de correspondance concernant le train quotidien de Paris arrivant à Clermont à 16h36 pour les voyageurs qui poursuivent leur parcours par TER par la ligne des Cévennes au sud. Ce temps de correspondance a été amélioré puisque les voyageurs disposent maintenant de cinq petites minutes pour courir cinq quais plus loin.

 

Rappelons qu'en moyenne, 13 millions d'euros sont affectés à la maintenance annuelle de la ligne. Sur la période 2009-2013, 55 millions d'euros ont été investis entre Clermont-Ferrand et Nîmes, ainsi que 37 millions d'euros pour le viaduc de Courbessac.

La difficulté de correspondance se pose maintenant dans l'autre sens entre le train Cévenol de 19h16 à Clermont et celui qui part à Paris à 19h29 "puisque le premier subit des retards quotidiens systématiques d'en moyenne 17 minutes (relevés en juillet de cette année)", précise le collectif dans son courrier avant d'exiger "le respect des horaires annoncés avec le remplacement urgent du matériel roulant du Cévenol qui s'essouffle et ne parvient plus aux vitesses nominales de certains tronçons".


Toute circulation interrompue sur la ligne pendant deux mois
Le second point soulevé par le collectif concerne le retour d’un calendrier de travaux d’automne cohérent pour le maintien du service public par train dans les vallées du massif central pendant les deux mois d'interruption, puisque la circulation ferroviaire sera interrompu à partir du 2 septembre prochain jusqu'à début novembre.
"Il semble qu'il s'agisse de la dernière phase de travaux du plan Rail Auvergne 2009-2013 mais qui nous dit qu'un nouveau plan de travaux ne sera pas effectif l'an prochain nous privant de toute circulation ?", s'insurge le collectif qui exige un service minimum durant ces travaux d'automne avec adaptation des heures d'intervention sur la ligne et ses abords pour ne pas pénaliser les usagers deux mois durant.


"Aucune information sur l'affichage informatif"
Le collectif tient aussi à contester l'affichage informatif en temps réel dans toutes les gares et haltes du massif central qui en sont dépourvues. "Vu les nombreux dysfonctionnements sur cette ligne, le minimum est l'information des gens qui ont payé chèrement leur billet ! Cette information est inexistante".
Le collectif demande donc à la SNCF et aux présidents des régions Auvergne et Languedoc Roussillon la mise en place d'un système d'information aux voyageurs par affichage en temps réel. "L'investissement est bien minime pour le rétablissement de la confiance des usagers envers votre société de transports par trains", ajoute-t-il.


Le député Vigier solidaire
En parrallèle à cette action du collectif, le député de la Haute-Loire Jean-Pierre Vigier s'est adressé au Ministre des Transports Frédéric Cuvillier, auquel il a écrit : "le Cévenol joue un rôle majeur de désenclavement et la suppression de dessertes serait désastreuse pour les territoires traversés".
Le jeune parlementaire altiligérien avait aussi demandé que le terminus soit maintenu à Marseille et que le statut de TET (Train d'Equilibre du Territoire) de la ligne soit conservé, évitant ainsi que le coût de fonctionnement ne soit transféré aux régions, une option "inacceptable et inenvisageable financièrement" pour Jean-Pierre Vigier. La convention TET du Cévenol arrive à échéance fin 2013.


Le Cévenol maintenu mais son statut reste en suspens
Frédéric Cuvillier a répondu par courrier au député de Haute-Loire et s'est voulu rassurant : "de fait, il n'existe pas de solution de transport alternative au Cévenol entre Clermont-Ferrand et Nîmes et le Gouvernement n'envisage, en aucune manière, à quelque échéance que ce soit, sa suppression. Je vais donc veiller à ce que cette desserte se poursuive, dans le cadre de sa fonction d'aménagement du territoire".
Concernant le statut de TET, sa réponse est moins tranchante : "la desserte TET sur le Cévenol relie des villes éloignées du Languedoc-Roussillon et de l'Auvergne mais contribue également fortement à la desserte locale. A ce titre, les services TER et TET présentent une forte imbrication, origine de difficultés qui pèsent au final sur les coûts et sur la qualité de service offerte aux usagers[...]. Les régions, qui depuis 2002 ont reçu une compétence pour organiser les services de transport régional, le font remarquablement et l'Etat n'a pas vocation à les concurencer sur leurs trafics, avec ses TET. L'Etat et les Régions ne doivent donc pas s'interdire de réfléchir à une meilleure articulation entre les offres TET et TER", conclut le Ministre.

 

 

Repost 0